Portage et transports en commun

Portage et transports en commun
9 février 2020 No Comments Nos articles Judith

Prendre les transports en commun est parfois un peu casse tête, et beaucoup de personnes en dépendant optent pour le portage pour ne pas devoir prendre des transports en commun aux heures de pointes avec une poussette.

Photo par Co.Lor -Loreleil Colpin

Bus et tram

Si le bus n’est pas trop rempli, vous ne devriez pas rencontrer de problème. Vous pouvez vous tenir aux endroits prévu à cet effet, ou pour plus de sécurité, demander/réclamer une place assise. Osez-le si on ne vous en proposer pas une, vous êtes un usager prioritaire pour les places assises.
Dirigez vous le plus possible vers l’arrière du véhicule ou il y aura moins de passage, et du coup moins de risque d’un coup perdu/bousculade. Si vous êtes amener à rester debout, protéger un maximum votre enfant en le tournant du côté peu fréquenter (vers les sièges des autres passager, dans les coins poussettes si il n’y en a pas à ce moment là) si il est dans votre dos, placez-vous face au couloir et si il est porté devant tourner le dos au couloir.
Veillez à privilégier les places assises qui vont en marche arrière si vous porter votre bébé sur le ventre, ainsi lorsque le bus freinera vous serez plaquer au niveau de votre dossier et ne devrez pas trop vous retenir avec vos mains. Lors d’un portage dos, faite le contraire et prenez place en marche avant de préférence, ainsi lorsque le véhicule freinera, vous ne risquez pas de « d ‘écraser » votre bébé/bambin, entre le dossier et votre buste. Éviter les places de « côté » qui sont plus difficile pour maintenir une position stable.

Si vous porter un enfant devant, n’hésitez pas à jouer de vos bras et coudes pour protéger votre bébé contre d’éventuel bousculade/coup. Et à interpeller les personnes qui éventuellement ne ferait pas attention.
Si vous voyager avec un ainé, mettez toujours une jambe déjà dans le bus avant de le faire monter, pour éviter lors des heures de pointes d’être séparer de votre enfant. Et pour la même raison rester toujours entre les deux lorsque vous faites descendre votre enfant. Faites-le assoir le plus rapidement possible, encore une fois se diriger vers l’arrière du véhicule est fortement recommander pour éviter de vous faire bousculer si vous n’avez pas de place assise pour vous même.

Train et métro

Lors des voyages en train ou en métro, les petites astuces expliquées juste avant au niveau des places assises restent exactes.

Les autres avantages seront tout d’abord que vous ne dépendrez pas de l’aide des autres voyageurs pour vous aider à porter votre poussette pour emprunter les escaliers (toutes les gares et stations ne disposant pas d’ascenseurs, ou escalators, et même celles en possédant faut il encore qu’ils soient en état de marche et non en panne ou en cours de maintenance)

Lors des longs trajets ou voyages avec bagages, vous serez plus libre de vos mouvements, si vous porter bébé au dos, vous pourrez tirer votre valise et tenir la main d’un ainé en même temps. Si vous portez en ventral, il sera possible de rajouter un sac à dos et avoir vos deux mains libres. Vous pouvez aussi trouver une seule place assise au lieu de plusieurs lorsque vous voyager avec votre bambin.

Le portage vous permet également de voyager en toute sécurité avec votre bambin, aux abords des quais, rails et arrêts de transports en commun, votre bambin est installé sur vous, cela fera déjà un stress en moins, vous ne devrez pas sans cesse être sur le qui-vive de peur qu’il aille trop près des dangers, des quais, de la route ou de peur qu’il tombe entre la marche du train et le quai,…

Avion


Vous pourrez garder votre bébé sur vous lors des temps d’attentes avant l’embarquement une fois les enregistrements de bagages déjà effectués. Vous ne serez pas encombrez avec une poussette à pousser, une valise à tirer… Attention que pour passer le portique, en général vous devrez tout de même sortir le bébé/bambin du porte bébé

En été, n’hésitez pas à prévoir un éventail,ou brumisateur pour vous rafraîchir durant les trajets qui peuvent s’avérer très éprouvant lorsqu’il fait chaud.

En hiver prévoyez toujours de pouvoir découvrir facilement votre enfant pour ne pas qu’il ait un coup de chaud. Si votre bébé est encore allaiter, prévoyez un moyen de portage/tenue où il sera aisé de le faire téter dans le bus/train/tram si besoin.

Et pour occuper les enfants, des petits jouets, des petits livres en tissus, des signes, des comptines, parler avec eux…

Et puis courage 🙂

A propos de l'auteur

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.